Les 5 adresses incontournables à l’île d’Orléans

Les campings se comptent par millions, mais ne présentent pas le même confort. À Charente-Maritime, sur l’île d’Oléron, vous découvrirez plusieurs centres touristiques et de détente pour passer des vacances inoubliables. Laissez-moi vous donner un aperçu des services du camping La Cailletière et vous présenter les sites touristiques incontournables qui l’entourent.

Le camping la Cailletière

Ce camping Oléron promet plaisir et bienêtre dans un environnement entre mer et terre. Vous le trouverez dans une chênaie, à Dolus Oléron, en Charente maritime. J’y ai découvert son environnement sain et rempli de surprises agréables. Tant la rareté des végétaux que les couleurs indescriptibles du paysage des environs m’ont sublimée. Je suis surtout restée sans voix lorsque j’ai compris que ce camping est le lieu de recueil de touristes et vacanciers qui viennent de diverses contrées, mais qui s’entendent à merveille.

Ainsi, une ambiance familiale m’a accueillie et j’ai pu très vite m’intégrer dans ce nouvel environnement. J’ai personnellement opté pour un coco sweet comme logement étant venue en solo. Les couples pourront louer également ce genre d’hébergements disponible également pour 2 à 4 visiteurs. Si vous êtes venus en famille ou entre amis, vous pourrez aussi compter sur les mobil-homes disponibles en différents formats, mais tous aussi confortables que bien décorés. L’autre avantage de ce centre de détente est sa piscine très grande et couverte. En m’y baignant, j’ai pu me détendre comme je l’avais souhaité. Avec ses sièges confortables et le calme parfait qui règne dans cet espace aquatique, j’ai pu y lire quelques romans avant la fin de mon séjour de deux semaines.

Les sites incontournables de ses environs

  • La place forte de Brouage : durant mon séjour dans ce camping, j’ai décidé de faire une visite de ses lieux les plus impressionnants. Alors je me suis rendue en ce lieu magique qui a retenu tout de suite mon attention du fait de la complémentarité établie ici entre la nature et l’industrie. Cette place servait de préparation artisanale du sel et a ensuite connu une évolution. Place militaire aujourd’hui, il garde des souvenirs de son passé pas si lointain. J’ai alors pu y découvrir ses ports souterrains, ses forges ainsi que le hall des vivres.
  • Le port de la Cotinière est le premier où la pêche a eu lieu en Charente maritime. Les mille couleurs des bateaux et l’ambiance chaleureuse de ses travailleurs ainsi que les ressources historiques que j’ai pu y découvrir grâce à mon guide m’ont totalement émerveillée.
  • À la citadelle du château d’Oléron, l’art s’exprimait de toutes ses flammes et couleurs. Plusieurs cabanes s’y étendent à perte de vue et j’ai pu y découvrir différents métiers très passionnants dont le simple rappel me donne encore des frissons.
  • Au sommet du phare de Chassiron, il s’agissait de voir du ciel l’île d’Oléron et particulièrement mon camping. Mille couleurs s’entremêlent et donnent naissance à un paysage lumineux dans un environnement très vert qui sublime le regard. J’en étais toute renversée surtout en voyant les écluses à poissons, ses jardins et ses falaises qui me donnaient davantage du plaisir dans un climat très tolérable.