Problème urinaire chez la femme : comment le traiter efficacement ?

Elle toucherait 10 % de la population canadienne, mais c’est encore un tabou. L’incontinence urinaire résulte d’un fonctionnement anormal de la vessie et des muscles du plancher pelvien. Pourtant, elle peut être traitée par de simples exercices.

La physiothérapie au secours des problèmes urinaires

L’incontinence urinaire est plus fréquente chez les femmes (une femme sur trois contre un homme sur dix) et après 60 ans (une femme sur deux). Elle est également souvent présente chez la femme enceinte.

L’une des manières les plus efficaces de traiter en douceur l’incontinence urinaire chez la femme passe par des séries d’exercices de physiothérapie. La physiothérapie est le traitement de première ligne, atteignant un taux de guérison de plus de 70 %. N’hésitez pas à prendre rendez-vous dans une clinique de physiothérapie pour en apprendre plus.

Des exercices de renforcement du plancher pelvien

L’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) recommande trois types d’exercices musculaires, soit des exercices :

  • De force à contractions maximales
  • De coordination
  • De contractions rapides

Ces simples exercices peuvent réduire les risques de pertes, jusqu’à l’élimination complète des symptômes selon l’OPPQ.

Exercice de force 

  • Expirer lentement par la bouche
  • Contracter les muscles du plancher pelvien aussi fort que possible comme pour retenir l’urine et les gaz intestinaux
  • Maintenir la contraction pendant 6 secondes (compter chacune des secondes à voix haute en respirant normalement)
  • Relâcher le plancher pelvien pendant 12 secondes
  • Faire 3 séries de 6 contractions-relaxations (18 contractions au total)
  • Prendre 1 minute de repos entre chaque série

Exercice de coordination 

  • Expirer lentement par la bouche puis contracter les muscles du plancher pelvien le plus fort possible
  • Maintenir la contraction pendant 1 seconde puis tousser vigoureusement en gardant toujours la contraction du plancher pelvien
  • Se reposer 2 secondes, puis recommencer la contraction, la toux et le repos 2 fois de suite
  • Prendre une pause de 30 secondes
  • Répéter 2 autres séries comme celle-ci

Exercice de contractions rapides 

  • Expirer lentement par la bouche puis contracter les muscles du plancher pelvien, aussi fortement et aussi rapidement que possible, comme pour retenir l’urine et les gaz intestinaux
  • Maintenir la contraction pendant 1 seconde
  • S’assurer de bien relâcher le plancher pelvien pendant 1 seconde
  • Exécuter 3 séries de 6 contractions-relaxations rapides (18 contractions au total)
  • Prendre 12 secondes de repos entre chaque série

Une étude a permis à 74 % des femmes interrogées de qualifier leur situation de vraiment améliorée après ces exercices accompagnés de quelques changements d’habitudes de vie.