Les 5 tibétains : Quels sont les bienfaits ?

Découvrez dans cet article, les différents bienfaits des 5 tibétains sur la santé.

Qu’est-ce que les cinq Tibétains

Les cinq tibétains, un nom qui vous fait peut-être penser à une famille composée de cinq tibétains. Mais loin de là, les cinq tibétains, c’est le nom d’un ancien rite qui améliore les performances de l’organisme. Il est prouvé que s’il est pratiqué très bien et tous les jours, ce rite permet d’améliorer la santé et ainsi contribuer à vivre très longtemps. Les cinq tibétains consistent à effectuer cinq mouvements avec le corps. C’est un exercice qui existe depuis des milliers d’années et est pratiqué dans les monastères de l’Himalaya. Aujourd’hui c’est devenu un exercice moderne sur lequel vous pouvez tomber dans les centres de yoga et autres. Vous pouvez inclure ou remplacer cette activité avec vos activités physiques quotidiennes puisque les cinq tibétains, c’est simple, rapide, ludique et très complet. Vous pouvez le remplacer avec votre gym matinale, en plus avec les cinq tibétains, vous augmentez votre longévité. Outre le fait d’avoir des effets positifs sur votre santé et votre organisme, ce rite permet également d’influencer positivement votre esprit. Lorsque vous le pratiquez, vous entrez en méditation, vous stimulez vos sens, vous apaisez votre mental et développez votre intuition. Normalement cet exercice se fait en pleine nature avec les pieds dans le sable. Mais pour le rendre un peu plus moderne, sachez qu’il est possible de le pratiquer dans sa chambre, mais vous devez faire attention au début.

Comment pratiquer ?

Pratiquer les cinq tibétains ne donne pas l’image d’un entraînement sportif mais plutôt une gymnastique douce. Il suffit d’enchaîner les cinq mouvements en ordre et de façon fluide ensuite, les répéter entre 4 et 21 fois. Au début vous pouvez le répéter 4 fois histoire de créer un certain automatisme. Après vous augmentez le nombre chaque jour jusqu’à 21 fois. Vous devez également exécuter les mouvements à votre rythme en toute conscience. Vous devez uniquement vous concentrer sur les sensations de votre corps et votre respiration. Vous aurez à inspirer par le nez avant d’expirer par la bouche ouverte. Lorsque vous finissez un exercice de 5 gymnastiques, vous devez prendre un moment pour inspirer et expirer lentement trois fois avant de continuer.

  1. Le premier tibétain a pour nom : Le derviche tourneur

C’est une pratique que tous les enfants font lorsqu’ils jouent. Restez debout, écartez vos bras et tournez vos paumes vers le bas ensuite tournez sur vous-même en respectant le sens des aiguilles d’une montre. Restez tout droit, inspirez et expirez pendant que vous effectuez les tours. Au début faites autant de tours jusqu’à sentir le vertige. Sinon 12 tours c’est la moyenne.

  1. Le deuxième tibétain : Le clic-clac

Couchez-vous sur le sol mais à plat sur le dos, collez vos deux bras à votre corps et la paume des mains contre le sol. Expirez en soulevant votre tête et votre jambe tendues jusqu’à obtenir une forme verticale. Ensuite en inspirant, redescendez doucement votre tête et vos jambes tendues jusqu’à obtenir la position du départ. Refaite ce mouvement entre 3 et 21 fois. Grâce à cet exercice vous renforceriez vos abdominaux.

  1. Le troisième tibétain : L’arc

Agenouillez-vous sur le sol et placez vos mains contre vos cuisses. En Expirant, baissez la tête complètement en avant dans le but de toucher votre poitrine avec votre menton. Lors de votre inspiration, penchez-vous en arrière en levant votre tête et en tirant le menton aussi loin que vous pouvez. Notez qu’au cours de ce mouvement vos mains doivent être placées sur le bas des reins.

  1. Le quatrième tibétain : Le pont

Asseyez-vous les jambes tendues par terre. Ensuite écartez un peu les pieds et mettez vos mains au sol. En inspirant, pliez vos jambes et soulevez votre bassin à l’horizontale avant de prendre appui sur vos quatre membres en formant un pont. En expirant, revenez lentement à votre position de départ. grâce à cet exercice, vous renforceriez vos muscles en général.

  1. Le Cinquième tibétain : Le chat

Mettez-vous à quatre pattes avec vos pieds et vos mains écartés. En expirant, élevez le bassin le plus haut possible avec les jambes tendues. En collant votre menton à votre poitrine, appuyez vos pieds et vos mains au sol. En inspirant, redescendez le bassin lentement en étirant votre colonne vertébrale comme le fait le chat.